Portrait de femmes "Sortir du Silence"

Réalisée à l’initiative du CIDFF de la Meuse - France Victimes 55, l’exposition Sortir du silence rend hommage des femmes victimes de violence et à leurs histoires de vie.

73f01ed8 fd78 446b af04 63f05f314042


Sortir les femmes victimes de violences du silence

Pour raconter ces parcours complexes de femmes qui se sont battues pour gagner leur liberté, retrouver leur dignité, redevenir femme et reprendre leur place dans leur vie et dans la société, le CIDFF de la Meuse-France Victimes 55 a créé avec ces femmes une exposition, qui  leur est entièrement consacrée.

Celle-ci est constituée de portraits photographiques de ces femmes et de  panneaux « messages-témoignages », qu'elles ont réalisées  elles-mêmes. personnaliser  pour traduire les messages qu'elles souhaitaient délivrer. 

Pour cela, des ateliers collectifs ont été mis en place de mars à novembre 2018, ainsi que des temps en individuels, afin que ces  femmes avec l'aide des professionnel.le.s puissent confectionner ces panneaux et les personnaliser  pour traduire les messages qu'elles souhaitaient délivrer.

Des photos réalisées tout au long des neuf mois de travail montrent les différentes étapes de construction de l'exposition et l'investissement de ces douze femmes du département.

486147a3 0e28 42c9 a73f f99cca1e246d

Une exposition itinérante

L’exposition a été présentée une première fois à Verdun, pour le lancement de la semaine orange en Novembre 2018 dans une chapelle de la ville.

Le 8 février 2019, un nouveau vernissage a eu lieu à la médiathèque de Bar le Duc en présence de différentes autorités (Sénateur, le Secrétaire général de la préfecture, le Président des maires de la Meuse, la mairesse de Bar le Duc, les services du département...), des partenaires de l'AAV, du public et les femmes qui se sont impliquées sur cette exposition.

Lors de cette soirée trés réussie et émouvante, le chanteur Roméo Putti était également présent pour interpréter sa chanson "Sans prescription", chanson dédiée aux violences sexuelles.  

L'exposition est restée 3 semaines et a rencontré une forte résonnance sur les réseaux sociaux. 

Parallèlement, une action a été montée avec le SPIP (service pénitentiaire d'insertion et de probation) de Bar le Duc pour que des détenus puissent venir à l'exposition. C'est ainsi que 5 détenus  de la maison d’arrêt de Bar-le-Duc condamnés pour violences ont également découvert l’exposition le vendredi 1er mars, en présence de la JAP (Juge d'application des peines), de la substitut du parquet de Bar le duc, de la directrice du SPIP et ces CIP (conseillers en insertion professionnelle), ainsi que la directrice de France Victimes 55. L’objectif de cette visite était de sensibiliser les détenus sur la place de la victime, notamment pour prévenir la récidive et favoriser leur réinsertion dans la société. Cette action n'en reste pas là car dans une quinzaine de jours, Gaëlle Rivas, directrice de France Victimes 55, se rendra au centre de détention pour rencontrer à nouveau ces 5 détenus et refaire un point sur l'exposition, reparler des violences et des victimes.

 

Sensibiliser le plus grand nombre3707fca4 4bfc 4102 9764 3dc045760721

L’exposition a été conçue comme un outil de prévention et de sensibilisation à l'attention de tous : grand public, témoins, auteurs de violences, et surtout victimes.

"D'autres femmes victimes de violence se reconnaissent dans ces portraits et se disent 'si ces femmes ont pu se reconstruire, alors pourquoi pas moi ?'"explique Gaëlle Rivas. Sortir du Silence permet ainsi à d'autres victimes de sortir de l'isolement, en leur disant qu’il est possible de s’en sortir, peut importe qui l'on est, ce que l’on a vécu, peu importe d’où l’on vient, où l’on vit.

L'exposition est destinée à être itinérante et à voyager à travers tout le département de la Meuse et pourquoi pas en France, pour continuer à porter ces témoignages d’espoir. Afin de faciliter les déplacements de l'exposition, le CIDFF - France Victimes 55 est en train de concevoir un guide de montage.

Aujourd'hui, elle est au TGI de Verdun, puis elle repartira à Bar le Duc à la DDCSP, puis au TGI de Bar le Duc... 

Pour plus d'informations sur cette action, pour savoir comment s'en inspirer, comment la relayer, contactez le CIDFF - France Victimes 55 à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.