Homicides conjugaux 2019 : Bilan de la mobilisation du Réseau France Victimes

HC 2019

La Fédération France Victimes publie le rapport "Homicides Conjugaux 2019 : Bilan de la mobilisation des associations du Réseau France Victimes", résultat d'une enquête sur l'implication du Réseau dans le cadre des homicides conjugaux survenus en 2019.

pdf Télécharger le rapport "Homicides Conjugaux 2019"
(590 KB)

 

Une enquête réalisée suite au Grenelle contre les violences conjugales

Le Grenelle contre les violences conjugales, qui s'est tenu entre septembre et novembre 2019, a permis de réunir collectivement tous les acteurs concernés par la question des violences conjugales, afin d'envisager des moyens d'actions, réformes, pour agir plus efficacement contre ce fléau.

Les homicides conjugaux ont dans ce cadre largement mobilisé les discussions, autour de l'indispensable amélioration du repérage de ces situations, la prévention, la réponse pénale à apporter, mais aussi la mise en protection et l'accompagnement de la victime ou de ses proches.

Dans ce contexte, France Victimes a souhaité également étudier plus particulièrement le sujet des homicides conjugaux survenus en 2019, et la mobilisation du Réseau France Victimes sur ces situations.

 

De larges marges d'action pour optimiser la prise en charge des victimes

Ce travail a été mené courant 2020, et a donné lieu à l'enquête « pdf Homicides conjugaux 2019 - Bilan de la mobilisation des AAV du Réseau France Victimes (590 KB) ».

Ce document a pour objectif, outre un état des lieux de la mobilisation du réseau France Victimes pour les homicides conjugaux survenus en 2019, de mettre en exergue les difficultés éventuelles quant aux modalités de soutien proposées aux victimes (avant l'homicide) et aux familles de victimes (après l'homicide), les axes d'amélioration et réflexions que nous pourrions proposer par la suite.

Le constat est sans appel : de larges marges d'action s'offrent au réseau France Victimes pour optimiser la prise en charge de ces victimes ainsi que de leurs proches, en particulier à la lecture des éléments suivants, établis sur la base des retours des associations :

  • 5 % des situations ont donné lieu à la mobilisation des AAV France Victimes avant la commission de l'acte,
  • 28 % a généré la saisine d'une AAV France Victimes pour le soutien aux proches, après l'homicide conjugal.

La Fédération a formulé en fin d'étude des préconisations afin d'améliorer l'effectivité de l'aide et du soutien à l'égard de ces victimes par notre Réseau généraliste agréé par le ministère de la Justice, en lien avec les autres partenaires et institutions œuvrant dans ce champ.

Pour aller plus loin :