Prise en charge des victimes d'événements collectifs et coordination du Réseau INAVEM 

En plus de la prise en charge traditionnelle des victimes "individuelles" d'infractions pénales, l'INAVEM et les associations d'aide aux victimes sont amenées à intervenir de manière régulière depuis une vingtaine d'années, à la suite d'accidents ayant provoqué de nombreuses victimes et ont ainsi acquis progressivement une expertise certaine en matière de gestion d'événements collectifs. Même si malheureusement, l'INAVEM avait été également en première ligne après les attentats de 1986 et 1995.
Par ailleurs, même s'il ne s'agit pas du coeur de métier des associations INAVEM, le réseau peut également être amené à prendre en charge les victimes de catastrophes naturelles au titre de la solidarité nationale : il en a été ainsi, à titre d'exemple, lors du raz-de-marée survenu en Asie en décembre 2004, ou encore suite au séisme en Haïti du 12 janvier 2010.

Pour les victimes de tout événement collectif, le 08 Victimes pourra les aider et les orienter :
08VICTIMES, soit le 08 842 846 37 depuis la France,
ou le 00 33 1 41 83 42 08 depuis l'étranger,
ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

L'accident collectif est "un événement soudain provoquant directement ou indirectement des dommages corporels ou matériels à l'égard de nombreuses victimes. Ayant pour origine ou pour facteur contributif une intervention humaine susceptible de recevoir une qualification pénale, cet événement nécessite, par son ampleur ou son impact, la mise en oeuvre, par les autorités judiciaires, de mesures spécifiques dans l'intérêt des victimes." In Guide méthodologie sur la prise en charge des victimes d'accidents collectifs édité par le ministère de la Justice en décembre 2004

- Historiquement, c'est principalement à l'occasion d'événements collectifs survenus au début des années 90 que l'INAVEM a pris toute la mesure de la prise en charge de ce type de victimes et que la Fédération a commencé à réfléchir à une méthodologie d'intervention.
- Au fil des années, les actions de l'INAVEM et de son réseau se sont multipliées et sont désormais quasi-systématiques lors de la survenance d'un événement collectif, s'inscrivant dans un cadre d'intervention très précis.
- Ces dernières années, l'INAVEM a également démontré que son action en matière de prise en charge de victimes d'accidents collectifs s'inscrivait de façon continue, à tous les stades de la procédure pénale, c'est-à-dire aussi bien après la survenance de l'événement qu'au moment du procès.